Quelles sont les coutumes à respecter lors de l’envoi d’un faire-part de naissance ?

bebe dans son berceau

Un événement heureux comme la naissance d’un enfant se communique avec vos proches. L’envoi du faire-part de naissance est une tradition.

Elle permet de partager l’heureuse nouvelle à une liste exhaustive de personnes (amis, famille…), de leur faire plaisir et de constituer l’un des premiers souvenirs de l’arrivée sur Terre de votre bout de chou.

Mais qui dit tradition, dit règles tacites. Découvrons ensemble les points à respecter lors de l’envoi d’un faire-part de naissance.

Envoyez un faire-part personnalisé

Un faire-part de naissance n’est pas une mission administrative. Ne soyez pas trop formel et surtout, personnalisez le faire-part !

Vous pouvez écrire le prénom ou le surnom du destinataire, ajouter une petite photo du bébé, rappeler un événement du passé familial…

Choisissez un papier de qualité

Même si nous avons tous un super scanner et une imprimante, ne faites pas votre faire-part « maison » avec du papier standard !

Un faire-part de naissance est souvent gardé précieusement. Il sera regardé avec nostalgie durant de nombreuses années.

En plus d’un beau visuel, vous devez opter pour un faire-part résistant et mettant en valeur le contenu. Vous pouvez trouver plein d’idées et de faire-part de qualité sur un site comme https://www.faire-part-elegant.fr.

Écrivez un texte court et soigné

Vous avez envie de raconter tous les détails de l’accouchement, des premiers pleurs du bébé et de son quotidien actuel ? C’est normal tant l’événement change tout dans votre vie. Mais, le faire-part de naissance n’est pas destiné à être une autobiographie.

Toutes les anecdotes feront le bonheur des destinataires lors d’un appel téléphonique ultérieur ou même sur une lettre plus personnelle que le faire-part.

Votre texte doit être concis, écrit dans un bon français. Les parents aiment indiquer l’heure exacte de la naissance, le lieu, le poids, la taille… Mais, rien n’est obligatoire, c’est à vous de décider du contenu.

Limitez le nombre de photos

Une semaine après la naissance, vous devez déjà avoir toute la carte mémoire du téléphone pleine de photos du bébé. Mais, encore une fois, le faire-part de naissance reste une carte avec un aspect formel. Ce n’est pas un album photos et trop de photos pourraient même s’avérer peu élégant.

Choisissez une ou deux belles photos. Affichez-les avec une belle résolution sur le faire-part de naissance et l’effet sera réussi !

N’oubliez aucun proche (déléguez si besoin !)

Si votre oncle apprend de votre tante que tout le monde a eu un faire-part sauf lui, il risque de mal le prendre. Pour cette raison, il n’est jamais trop tôt pour se constituer une liste des proches avec leurs coordonnées.

Une bonne idée peut même être de la réaliser avant la naissance, alors que vous êtes moins fatigué et avez tout le temps de réfléchir à cette question.

Vos proches peuvent aussi vous aider à constituer la liste. Par exemple, votre maman aura sûrement une meilleure mémoire que vous concernant la famille éloignée.

Ne réclamez rien

Avec un faire-part de naissance, vous racontez au monde l’arrivée de votre petit être aimé. Vous ne faites pas la quête.

Par conséquent, réclamer quelque chose comme un équipement de bébé ou joindre une liste de naissance serait malvenu. Ne vous inquiétez pas, les personnes désirant vous offrir quelque chose seront souvent réactifs pour vous demander si une liste de naissance existe.

Vous pouvez aussi partager ce document via un mail, vos réseaux sociaux ou un autre courrier, mais pas avec le faire-part !

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *