Les jouets Sophie la Girafe sont-ils cancérigènes ?

coffret sophie la girafe

Créée en 1961, Sophie la Girafe a parcouru un long chemin. Depuis, près de 50 millions de jouets ont été vendus dans le Monde et chaque année, près de 800 000 exemplaires intègrent les chambres des foyers français.

Mais, dans ce beau tableau, une rumeur a enflé ces dernières années : les jouets Sophie la Girafe seraient cancérigènes.

Rappelons rapidement ce que sont les jouets Sophie la Girafe et les vérités sur leur toxicité supposée.

Que sont les jouets Sophie la Girafe ?

Comme son nom l’indique, le jouet est une girafe. Il existe plusieurs modèles, mais Sophie la Girafe reste destiné aux bébés. Elle favorise l’éveil des plus jeunes.

Vous retrouvez la fameuse petite poupée de girafe en caoutchouc naturel et quelques accessoires comme la sucette de dentition, le hochet, la petite couverture…

Les meilleures ventes sont assurées par les coffrets Sophie la Girafe. Ils représentent de superbes cadeaux à faire à de nouveaux parents.

Pourquoi les jouets ne sont pas cancérigènes ?

Les premiers articles annonçant une Sophie la girafe cancérigène sont apparus en 2011. L’affaire a vite été reprise par de grands médias et les parents lisant ces informations ont logiquement montré de grosses inquiétudes.

UFC-Que choisir révélait notamment que les jouets Sophie la Girafe comporteraient des précurseurs de nitrosamines.

Face à ces questions, d’autres études ont pris le relais pour découvrir le vrai du faux. On trouve sur le web leurs résultats, notamment sur ce site.

Tout d’abord, il convient de rappeler que les jouets sont fabriqués avec du caoutchouc naturel produit grâce à de l’hévéa. Nous sommes donc bien loin des jouets bas-de-gamme conçus avec des produits chimiques.

L’hévéa peut en effet contenu quelques traces de nitrosamines apparues durant le traitement de la sève, mais ces dernières sont très faibles et largement en-dessous des quotas fixés par les normes de santé en Europe. Il n’y a donc aucun problème de conformité des jouets Sophie la Girafe.

Mieux, quand on continue les études, on relève un grand nombre de « bons » points. Par exemple, ils ne contiennent pas de bisphénol, un agent jugé cancérigène que l’on a pu rencontrer dans d’autres jouets.

Il n’y a également pas de phtalates et aucun substitut aux phtalates n’est présent dans la composition du jouet.

Les jouets Sophie la Girafe sont-ils sûrs ?

En introduction à cet article, nous avons donné quelques chiffres sur Sophie la Girafe. Avec plus de 50 années d’existence et plus de 50 millions de produits, les risques potentiels existants auraient été découverts.

Le secteur du jouet n’échappe pas aux scandales. Vous vous souvenez peut-être du rappel de près de 18 millions de jouets fait par Mattel en 2007 à cause d’aimants peu sûrs et de peinture au plomb dans les jouets.

Sophie la Girafe n’a jamais connu de tels désagréments. Au contraire, lors de la sortie des articles sur la possible dangerosité des jouets, les dirigeants ont montré patte blanche en se étant totalement transparent sur leur production afin de rassurer les consommateurs et les pouvoirs publics.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *