Comment écrire le faire part de naissance parfait ?

petit bébé qui fait un grand sourire

Votre enfant vient de naître et vous avez hâte de partager cette heureuse nouvelle avec vos proches. Le faire-part est là pour cela.

Délivrant l’information et devenant souvent le premier souvenir de la naissance de votre enfant, sa rédaction crée toujours une petite angoisse chez les jeunes parents. Que faut-il écrire ? Sous quelle forme ?

Écrivez un message court et original sur la naissance

Un faire-part de message n’est pas une longue lettre, mais un court message. Évitez donc de raconter en détails comment s’est passé l’accouchement ou les premiers pleurs du bébé. Vous raconterez tout cela lorsque vous verrez vos proches pour la première fois avec le bébé dans les bras.

À l’inverse, n’écrivez pas comme un employé d’une administration. Vous informez vos amis et votre famille, donc soyez vous-même. Adoptez un ton sympathique et n’hésitez pas à placer une petite phrase capable de faire sourire le destinataire.

Mettez les informations toujours demandées

Quand vous venez d’accoucher, toute la famille s’empresse de poser les mêmes questions. Faites figurer les réponses sur votre faire-part. Cela concerne le poids et la taille du bébé, mais aussi la date et l’heure de la naissance.

Bien évidemment, mettez le prénom du bébé !

Ajoutez une photo de votre bébé

Il n’y a rien de mieux qu’un faire part à personnaliser avec une photo du bébé. Il peut s’agir d’une photo du nouveau-né dormant dans les bras de sa maman, en train d’être pesé ou même un cliché drôle comme le petit qui sourit ou fait une grimace….

Ne parlez pas d’une liste de naissance !

Vos proches voudront gâter le bébé et les parents dès ses premiers jours sur Terre. Mais, en tant que maman, vous n’avez pas envie d’avoir dix fois le même mobilier alors que certains équipements vous font défaut. La coutume est donc de réaliser une liste de naissance que vous mettez à disposition des personnes qui vous la demandent ou souhaitent vous faire un cadeau sans savoir quoi offrir.

Cependant, ce n’est pas dans le faire-part de naissance que vous devez mettre cette liste de naissance. Il est là pour présenter votre bout de chou, et non pour faire une quête.

Signez votre faire-part

La signature est souvent oubliée sur le faire-part. Pourtant, il faut la mettre. C’est une coutume sur tous les courriers.

De plus, si vous décidez d’envoyer un faire-part à un large panel de personnes (famille éloignée, contacts professionnels, anciens amis…), il serait fâcheux qu’ils finissent par se demander qui leur fait parvenir ce faire-part.

Choisissez une police de caractères appropriée pour le faire-part

Le contenu est aussi important que la forme. Pour cette raison, la police choisie pour écrire votre faire-part doit être jolie. Elle doit notamment s’accorder avec les écritures imprimées éventuellement présentes sur le modèle de la carte.

Si vous suivez les conseils précédents, votre texte sera court. Vous pouvez donc en profiter pour écrire avec une grande taille de police. Le faire-part est souvent envoyé aux aïeux et beaucoup d’entre eux ont des problèmes de vue. Une écriture large leur permet de lire parfaitement ce que vous avez écrit.

Enfin, si besoin, vérifiez et faites revérifier l’orthographe. Les erreurs d’orthographe sont à bannir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *